Texte de la dictée 2019

Bon à savoir ! Vous pouvez faire cette dictée (et bien d’autres) en ligne, dans les conditions du direct, et revivre l’intégralité de la Dictée des collèges 2019 sur dictee.orthodidacte.com.

Téléchargez le texte de la Dictée des collèges 2019 au format PDF.

Un esprit sain dans un corps sain

Le cours d’éducation physique est un moyen inespéré de redécouvrir des sports et disciplines méconnus ou mal-aimés (1) des élèves. À leur plus grand étonnement, il se peut même que ces nouveaux pratiquants occasionnels en deviennent accros. Par exemple, le trampoline fera sauter de joie y compris les moins enthousiastes. L’escalade fera tôt ou tard redescendre sur terre les têtes en l’air, qu’elles soient sujettes ou non au mal aigu des montagnes. Quant à la natation, elle fera aussi plonger dans le grand bain ceux qui comptaient passer entre les gouttes.

Sans cette variété imposée, les garçons se rueraient-ils sur le football et les filles plébisciteraient-elles la gymnastique, comme le sous-entendraient les clichés, décidément tenaces ?

Fin de la dictée pour les élèves de 6e et de 5e.

Reconnaissons que ce rendez-vous bihebdomadaire est tantôt redouté, tantôt chéri. Les soi-disant complexés échafaudent tous des stratagèmes pour y échapper. Parmi les mille excuses possibles (mais pas toujours plausibles) pour s’affranchir de ce cauchemar, on invoquera une rhinite saisonnière voire un asthme chronique. Au contraire, des collégiens, que la chimie a définitivement rebutés, préfèrent sans commune mesure les bouffées d’oxygène des pistes d’athlé aux émanations délétères de dioxyde de soufre des labos.

Même si l’objectif est à cent lieues de préparer des champions olympiques, certains ont déjà rêvé de pulvériser les temps record d’Usain Bolt, quand certaines se sont imaginées comme les premières décathloniennes de l’histoire des Jeux.

En attendant ces hypothétiques prouesses, le coup de sifflet final retentit.

Fin de la dictée pour les élèves de 4e et de 3e.

© Guillaume Terrien, champion de France d’orthographe et fondateur d’Orthodidacte.

Variante acceptée : (1) malaimés.